Forum D'étudiant Scientifique

ce Forum va Vous Aidez à Vos études en Science Et à Assouvir Vos Loisirs
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  RechercherRechercher  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Antigone - Jean Anouilh

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Omayma
Admin
Admin


Féminin
Nombre de messages : 436
Age : 24
Localisation : ғoяμм d’έтμdιaηs
Emploi : αδмιηιѕтяaтяιсє
Date d'inscription : 20/01/2007

MessageSujet: Antigone - Jean Anouilh   Sam 3 Mai - 14:16:28

L'Oeuvre Intégral


_________________
αδмιηιѕτяατяιςε
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://puzzle-junior.superforum.fr
Omayma
Admin
Admin


Féminin
Nombre de messages : 436
Age : 24
Localisation : ғoяμм d’έтμdιaηs
Emploi : αδмιηιѕтяaтяιсє
Date d'inscription : 20/01/2007

MessageSujet: Re: Antigone - Jean Anouilh   Sam 3 Mai - 15:04:53

Jean Anouilh



Il est né à Bordeaux en 1910, d'un père tailleur et d'une mère musicienne. Il arrive à Paris en 1921 et poursuit ses études au collège Chaptal. Après des études de droit, il débute dans la publicité où il rencontrera Prévert. Très tôt passionné par le théâtre, Jean Anouilh assiste émerveillé, au printemps 1928, à la représentation de Siegfried de Jean Giraudoux . Cette pièce servira de révélateur : "c'est le soir de Siegfried que j'ai compris...". En 1929 il devient le secrétaire de Louis Jouvet . Les relations entre les deux hommes sont tendues. Qu'importe, son choix est fait, il vivra pour et par le théâtre. Sa première pièce, l’Hermine (1932), lui offre un succès d'estime, et il faut attendre 1937 pour qu'il connaisse son premier grand succès avec le Voyageur sans bagages . L'année suivante le succès de sa pièce la Sauvage confirme sa notoriété et met fin à ses difficultés matérielles. Au travers de textes apparemment ingénus, Anouilh développe "une vision profondément pessimiste de l’existence".
Puis éclate la seconde guerre mondiale. Pendant l'occupation, Jean Anouilh continue d'écrire. Il ne prend position ni pour la collaboration, ni pour la résistance. Ce non-engagement lui sera reproché. Il se lance dans l'adaptation de tragédies grecques et obtient un nouveau succès avec Eurydice (1942). En 1944 est créé Antigone (1944). Cette pièce connaît un immense succès public mais engendre une polémique. Certains reprochent à Anouilh de défendre l'ordre établi en faisant la part belle à Créon . Ses défenseurs mettent au contraire en avant les qualités de l'Héroïne.


Bibliographie :
• L'Hermine (1932)
• Mandarine (1933)
• Y avait un prisonnier (1935)
• Le voyageur sans bagage (1937)
• La sauvage (1938)
• Le bal des voleurs (1938)
• Léocadia (1940)
• Eurydice (1941)
• Le rendez-vous de Senlis (1941)
• Antigone (1944)
• Médée (1946)
• Roméo et Jeannette (1946)
• L'invitation au château (1947)
• Monsieur Vincent, film qu'il réalise en 1947
• Ardèle ou la Marguerite (1948)
• La répétition ou l'amour puni (1950)
• Colombe (1951)
• La valse des toréadors (1952)
• L'alouette (1952)
• Ornifle ou le courant d'air (1955)
• Pauvre Bitos ou le dîner de têtes (1956). Dans cette pièce il s'en prend à l'épuration.
• Becket ou l'honneur de Dieu (1959)
• L'hurluberlu ou le réactionnaire amoureux (1959)
• La petite Molière (1959)
• La Grotte (1961)
• Fables (1962)
• Le boulanger, la boulangère et le petit mitron (1968)
• Cher Antoine ou l'Amour raté (1969)
• Ne réveillez pas Madame (1970)
• Les Poissons rouges ou Mon père ce héros (1970)
• Le Directeur de l'Opéra (1972)
• Tu étais si gentil quand tu étais petit (1972)
• Le scénario (1976)
• Chers zoizeaux (1976)
• La Culotte (1978)
• Le Nombril (1981)

_________________
αδмιηιѕτяατяιςε
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://puzzle-junior.superforum.fr
Omayma
Admin
Admin


Féminin
Nombre de messages : 436
Age : 24
Localisation : ғoяμм d’έтμdιaηs
Emploi : αδмιηιѕтяaтяιсє
Date d'inscription : 20/01/2007

MessageSujet: Re: Antigone - Jean Anouilh   Jeu 15 Mai - 14:14:01

Le mythe d'Oedipe


Œdipe, dans la mythologie grecque, roi de Thèbes, fils de Laïos et de Jocaste, roi et reine de Thèbes.

La reine Jocaste attend un enfant. Son mari, Laïos, roi de Thèbes, s'enquiert auprès des dieux, comme il est naturel, de ce qui va venir. La réponse de l'oracle est terrible : " Il tuera son père ; il épousera sa mère". Il décide d'échapper à son destin : il attacha les deux pieds de son fils nouveau-né, qu'ils percent, et ils ordonnent qu'il soit abandonné dans la montagne, aux bêtes sauvages sur les flancs du mont Cithéron. Le bébé gémissant émeut le cœur du serviteur chargé de la besogne. Il le confie à des bergers du roi de Corinthe, qui l'amènent à leur maître Polybos, roi de Corinthe sa femme Périboea désespérait justement d'avoir un héritier, Polybos l'appela Œdipe (" celui qui a les pieds enflés ", en grec) et l'éleva comme son propre fils. Des années passent. Un jour, pendant une querelle, un Corinthien traite Œdipe d'enfant trouvé. Celui-ci, alarmé, part demander la vérité à Pythie de Delphes. En chemin, un vieillard monté sur un char lui commande, un peu trop impérieusement, de s'écarter de son chemin. Œdipe, qui a le sang vif, le tue. C'était bien sûr le roi Laïos, son père. Ainsi, Œdipe accomplit la prophétie sans le vouloir.

Œdipe arriva à Thèbes, qui était sous la coupe d'un monstre sanguinaire appelé le Sphinx, lion à tête de femme. La créature bloquait les routes menant à la ville, tuant et dévorant les voyageurs qui ne pouvaient résoudre l'énigme fameuse qu'elle leur proposait : " Quel est l'animal qui le matin marche sur quatre pieds, à midi sur deux et le soir sur trois ?". Œdipe répond sans hésiter que c'est l'homme, qui au matin de sa vie marche à quatre pattes, va sur ses deux jambes à l'âge adulte et s'aide d'une canne pour soutenir sa vieillesse. Le Sphinx, vexé, se suicide. Œdipe s'attira les faveurs de la ville pour avoir libéré Thèbes du Sphinx. En remerciement, les Thébains le firent roi et lui donnèrent comme épouse la veuve de Laïos, Jocaste. Pendant de nombreuses années, le couple vécut heureux, ne sachant pas qu'ils étaient en réalité mère et fils. La seconde partie de l'oracle est accomplie.

Les années passent, des enfants naissent du couple incestueux, deux garçons (Etéocle et Polynice) et deux filles, Antigone et Ismène. Les dieux, qui ont longtemps favoriser le règne d'Œdipe, s'aperçoivent soudain, dans un spectaculaire accès de mauvaise foi, que ce roi est un meurtrier.

Jusqu'au jour où la peste ravagea le pays. Œdipe, innocemment, envoie son oncle Créon à Delphes, et l'oracle de Delphes proclama que le meurtre de Laïos devait être puni et que la maladie ravagera la cité tant que son meurtre ne sera pas vengé. Œdipe prononce alors contre le meurtrier une malédiction sauvage, et consulte le devin Tirésias pour connaître le nom du coupable. Tirésias esquive, feinte, suscite même contre lui des soupçons roi. Finalement, excédé, il conseille à Œdipe de consulter ses serviteurs. L'un d'eux, témoin du meurtre, est ce même esclave qui autrefois a "perdu" l'enfant sur le Mont Cithéron. La vérité est dévoilée et Jocaste s'en suicide de désespoir, et lorsqu'Œdipe se rendit compte qu'elle était morte et que leurs enfants, Etéocle, Polynice, Antigone et Ismène, étaient maudits, il se creva les yeux, avec les broches de la reine, et renonça au trône. Il part sur les routes, la main sur l'épaule d'Antigone, chercher un pardon problématique. Parvenu en Attique, il est purifié de son crime par Thésée, et en reconnaissance meurt à Colone : un oracle n'a-t'il pas déclarer que l'endroit où serait érigée sa tombe serait béni par les dieux ? Ses enfants ont d'ailleurs essayé en vain de le faire revenir à Thèbes.

_________________
αδмιηιѕτяατяιςε
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://puzzle-junior.superforum.fr
Omayma
Admin
Admin


Féminin
Nombre de messages : 436
Age : 24
Localisation : ғoяμм d’έтμdιaηs
Emploi : αδмιηιѕтяaтяιсє
Date d'inscription : 20/01/2007

MessageSujet: Re: Antigone - Jean Anouilh   Mar 27 Mai - 13:40:14

EPREUVE N° 1



ISMENE: Tu sais, j'ai bien pensé, Antigone
ANTIGONE: Oui
ISMENE: J'ai bien pensé toute la nuit. Tu es folle.
ANTIGONE: Oui
ISMENE: Nous ne pouvons pas
ANTIGONE,après un silence, de sa petite voix. Pourquoi?
ISMENE: Il nous ferait mourir
ANTIGONE: Bien sûr. A chacun son rôle. Lui, il doit nous faire mourir, et nous, nous devons aller enterrer notre frère. C'est comme cela que ça été distribué. Qu'est ce que tu veux que nous y fassions ?
ISMENE: Je ne veux pas mourir.
ANTIGONE,doucement. Moi aussi j'aurais voulu ne pas mourir.
ISMENE: Ecoute, j'ai bien réfléchi toute la nuit. Je réfléchis plus que toi. Toi, c'est ce qui te passe par la tête tout de suite, et tant pris si c'est une bêtise. Moi, je suis plus pondérée. Je réfléchis.
ANTIGONE: Il y a des fois où il ne faut pas trop réfléchir.
ISMENE: Si, Antigone. D'abord c'est horrible, bien sûr, et j'ai pitié moi aussi de mon frère, mais je comprends un peu notre oncle.
ANTIGONE: Moi je ne veux pas comprendre un peu.
ISMENE: Il est le roi, il faut qu'il donne l'exemple.
ANTIGONE: Moi, je ne suis pas le roi. Il ne faut pas que je donne l'exemple, moi. . . Ce qui lui passe par la tête, la petite Antigone, là sale bête, l'entêtée, la mauvaise, et puis on la met dans un coin ou dans un trou. Et c'est bien fait pour elle. Elle n'avait qu'à ne pas désobéir!
ISMENE: Allez! Allez !........ Tes sourcils joints, ton regard droit devant toi et te voilà lancée sans écouter personne. Ecoute-moi. J'ai raison plus souvent que toi.
ANTIGONE: Je ne veux pas avoir raison.
Jean Anouilh. Antigone



I-Ouestions de Compréhension
1)a- A quel genre appartient ce texte ?
__b- Justifiez votre réponse par trois indices tirés du texte.

2) Situez le passage dans la pièce dont il est extrait en résumant les événements précédents. .

3) Il semble que les deux sœurs partagent un secret. Lequel ?

4) « il nous ferait mourir ? »
- qui désigne - t- elle par « il » ?

5)« C'est comme cela que ça été distribué...»
a- à quel registre de langue appartient cette phrase ?
b- de quelle distribution s'agit-il ?

6) « Moi aussi j'aurais bien voulu ne pas mourir »
a- Antigone, veut elle réellement mourir ?
b- Comment justifiez-vous l'emploi du mode du verbe vouloir?

7) « Ecoute, j'ai bien réfléchi toue la nuit. Je suis l'aînée. Je réfléchis plus que toi ».
« Ton regard droit devant toi et le voilà lancée sans écouter personne ».
- A partir de ces deux répliques, dégagez les traits de caractère respectifs des deux sœurs en complétant le tableau suivant:
Traits de caractère
Antigone
Ismène

8 ) Antigone répond à sa sœur en exprimant trois refus
a- quels sont ces refus ?
b- que cherche -t-elle d'après ces refus ?

9) « .. ..et puis on la met dans un coin ou dans un trou... »
- quels sens peut-on donner aux mots: « coin» et « trou» ?


II - Production écrite:
__Actuellement, les parents se plaignent souvent de leurs enfants. Ces derniers, à leur tour, reprochent à leurs parents d'être autoritaires envers eux. Essayez d'expliquer ce phénomène, à partir de votre expérience personnelle et de vos connaissances, Apportez, si c'est possible, une solution à ce conflit.




La Correction

_________________
αδмιηιѕτяατяιςε


Dernière édition par Omayma le Mar 27 Mai - 14:58:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://puzzle-junior.superforum.fr
Omayma
Admin
Admin


Féminin
Nombre de messages : 436
Age : 24
Localisation : ғoяμм d’έтμdιaηs
Emploi : αδмιηιѕтяaтяιсє
Date d'inscription : 20/01/2007

MessageSujet: Re: Antigone - Jean Anouilh   Mar 27 Mai - 14:49:17

Résumé


Écrite en 1942, la pièce fut représentée le 4 février 1944 . L'époque : les derniers mois de l'Occupation. Ce fut un très grand succès. Antigone se présente comme formant un tout : pas de division en actes, ni en scènes.

L'exposition
Au début, le Prologue s'avance vers le public et lui présente tous les personnages. Ils sont tous en scène. Le Prologue les montre, et nous parle de leur caractère et leur rôle.

Antigone et sa nourrice
La nourrice surprend Antigone, qui rentre de l'extérieur sur la pointe des pieds, ses souliers à la main. Elle a été, dit-elle, se promener dans la campagne.

Antigone et Hémon
Une scène pleine d’émotion. La jeune fille veut d'abord s'assurer de l'amour d'Hémon. Elle aurait été heureuse d'être sa femme, et était prête à se donner à lui la veille au soir parce que... Mais avant de lui dire pourquoi, elle lui fait jurer de ne pas la questionner. Il le fait, et frappé de stupeur, il entend : « parce que jamais, jamais, je ne pourrai t'épouser ». À Ismène, revenue, qui essaye de la raisonner, Antigone apprend la vérité : elle est allée enterrer son frère pendant la nuit.

Arrestation d'Antigone
C'est le moment de la « crise ». Le ressort est bandé. Le Chœur en profite pour entrer, et, s'adressant au public, explique sa conception de la tragédie. C'est le moment où la jeune fille entre en scène, poussée par les gardes. Antigone était revenue sur les lieux en plein jour.

Antigone et Créon
Scène capitale entre Créon et Antigone, scène où se on touche le sens de la pièce. On peut distinguer plusieurs étapes. Créon est assez calme au début. Il espère étouffer l'affaire en faisant disparaître les trois gardes. Antigone lui annonce qu'elle recommencera. Créon change de stratégie et use d’autres arguments mais en vain.
Poussé à bout, Créon appelle ses gardes. Malgré les reproches du Chœur, les supplications d'Hémon, Créon avoue qu'il n'a rien pu faire pour sauver Antigone et qu'elle voulait mourir. Hémon sort comme un fou.

Antigone et le garde
Antigone reste seule avec le garde. Cette scène nous montre l'isolement d'Antigone à l'heure de sa mort. Le garde parle de ses petits problèmes à lui, et apprend à Antigone qu'elle va être enterrée vivante

_________________
αδмιηιѕτяατяιςε
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://puzzle-junior.superforum.fr
simplegirl
éTudiant en Départ
éTudiant en Départ


Féminin
Nombre de messages : 1
Age : 21
Date d'inscription : 25/08/2011

MessageSujet: Re: Antigone - Jean Anouilh   Jeu 25 Aoû - 7:59:13

Merci bien chère amie,c très intéressant Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Antigone - Jean Anouilh   Aujourd'hui à 8:59:50

Revenir en haut Aller en bas
 
Antigone - Jean Anouilh
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Antigone de Jean Anouilh, sujet de rédaction ?
» Contrôle de lecture sur Antigone d'Anouilh: vos avis
» problématique pour Antigone (Anouilh) EAF
» [3ème] Antigone : prologue Sophocle/ Anouilh
» [3ème] Antigone d'Anouilh

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum D'étudiant Scientifique :: éTudes :: Lycée :: 1ère Année Bac :: Français-
Sauter vers: